Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

Les traitements en MTC

La médecine traditionnelle chinoise considère le corps comme un tout, et la maladie attribuée à un déséquilibre entre les différents éléments de celle-ci.

Les traitements ne sont pas destinés à la guérison d'un symptôme particulier, mais vise à la restauration de l'équilibre du corps, en insistant sur la nécessité d'une hygiène de vie et d'une alimentation saines.

Les principes généraux sont les suivants: en cas d'insuffisance, tonifier ou nourrir, en cas d'excès, dispersés, calmer ou purger.

La stratégie de traitement doit être définie pour un patient, et non pour une maladie ou un symptome.

Le but des traitements chinois est de rétablir l’équilibre de l’organisme, en régularisant l’énergie dans telle ou telle fonction, à tel ou tel endroit du corps, en faisant à nouveau circuler de manière harmonieuse les différentes substances de l’organisme (sang, liquides organiques, etc.).

 

Thérapeutiques utilisées

  • La Moxibustion : Procédé consistant à faire brûler au dessus de la peau un cigare d’armoise afin de potentialiser les énergies et stimuler le renforcement de la résistance de l'organisme à éliminer les facteurs pathogènes. Très efficace pour lutter contre les carences de toute forme (psychiques, infectieuses, nutritives…)
Moxibustion ou maxo en Médecine Traditionnelle Chinoise
  • L'Acupressure : Technique de stimulation, de tonification et de dispersion des énergies sur des points précis par pression digitale. Selon la tradition, 2 minutes d’acupressure correspondent à 40 minutes d’acupuncture.

 

  • L'Acupuncture  : L'acupuncture est l'insertion d'aiguilles très fines sur des points très précis du corps pour influencer le fonctionnement physiologique du corps afin de prévenir ou de traiter les déséquilibres énergétiques. Ces ponits se situent sur les méridiens qui véhiculent l'énergie d'un oragne à l'autre.
Acupressure en Médecine Chinoise Traditionnelle
  • La Pharmacopée : L'origine de substances médicinales chinoises remonte au début de la vie humaine. Dans la société primitive, les hommes en cherchant sa nourriture, a forcément pris quelques substances toxiques provoquant des réactions toxiques, tels que des vomissements, le coma ou même la mort. Mais certains aliments a aidé à soulager les troubles ou guérir des maladies. Une légende raconte que "Shen Nong goûté une centaine de plantes ... expérimentés 70 sortes d'herbes vénéneuses en une seule journée", qui résume vivement l'apparition précoce de substances médicamenteuses.
Pharmacopée et médicaments en Médecine Traditionnelle Chinoise
  • La Diététique : tous les aliments possèdent des propriétés entraînant une action sur le corps et susceptibles d'agir sur la maladie. La diététique chinoise considère plutôt que chaque personne représente un « terrain » distinctif et qu’elle ne sera pas sensible aux mêmes aliments. De plus, les aliments sont surtout classifiés en fonction de critères qualitatifs plutôt que chimiques ou biologiques : Propriété (froid, neutre, frais, chaud, tiède),  Goût (acide, amer, salé, fade, piquant, sucré), Odeur (épaisse, forte, faible, légère), Pesanteur (lourd, léger).
Diététique en Médecine Chinoise Traditionnelle

Fédération
Européenne des
Médecines
Chinoise et
Énergétiques